Les Cahiers de la Solidarité
Catalogue



Développement durable RSE / Diversité Economie sociale Affaires sociales Participation citoyenne français nederlands english
» Développement durable » Documentation de fond » Emplois verts : Plus loin que l’économie bio !

Emplois verts : Plus loin que l’économie bio !

Pourquoi les emplois verts occupent-ils de plus en plus souvent le devant de la scène politique ? Très certainement parce que dans le contexte de crise écologique et économique que nous connaissons, ils représentent un espoir réel de concilier la protection de l’environnement et la lutte contre le chômage, deux enjeux ô combien majeurs de ce début de siècle. Avec les emplois verts, exit le capitalisme polluant hérité de la révolution industrielle, au profit d’une économie verte, responsable et durable.

Mais au fait un emploi vert, qu’est-ce que c’est ? Plusieurs définitions coexistent mais retenons simplement que ce ne sont pas uniquement les emplois créés dans le secteur des énergies renouvelables ou de l’agriculture bio, loin s’en faut. Les emplois verts, c’est l’ensemble des emplois qui - toutes activités et tous secteurs confondus - naissent de la prise en compte de la dimension environnementale dans chaque rouage de notre économie, à chaque étape de notre système de production et de consommation.

 

Le Bureau fédéral du Plan révèle que la Belgique ne compte actuellement que 77 000 emplois verts, soit seulement 2% de l’emploi total. L’intérêt grandissant des pouvoirs publics belges et européens pour ce type d’emplois pourrait toutefois changer la donne. C’est en tout cas le sentiment qui prévalait au sortir de la Conférence organisée sur le sujet dans le cadre de la présidence belge de l’Union européenne, pour saisir la balle au bond et permettre à l’Union européenne de se montrer à la hauteur de l’enjeu.

 

Un enjeu immense on l’a compris, car les emplois verts dépassent la simple niche bio pour concerner l’ensemble des activités de l’économie classique mais aussi les secteurs de l’économie sociale et de l’insertion, comme le souligne PLS qui consacre une étude à ce sujet. Car les emplois verts ce sont aussi de réelles opportunités en termes de cohésion sociale et d’insertion sur le marché du travail pour celles et ceux qui en sont exclus comme certaines personnes souffrant d’un handicap ou les chômeurs de longue durée par exemple. Pour terminer, soulignons que les emplois verts restent aujourd’hui majoritairement réservés aux hommes ce qui justifie de les considérer le plus rapidement possible sous l’angle du genre. Une piste pour le plan Marshall 2.vert ?

 

Le développement durable a une dimension économique (croissance) et environnementale (vert), c’est parfaitement exact. Il a aussi une dimension sociale (emploi pour tous et toutes), ne l’oublions pas !

 

Denis Stokkink, La Libre Entreprise, le 09 octobre 2010

Pour plus d’information : denis.stokkink AT pourlasolidarite.eu

 

 


login
plan du site Mentions légales réalisation : Vertige TEST