Les Cahiers de la Solidarité
Catalogue



Développement durable RSE / Diversité Economie sociale Affaires sociales Participation citoyenne français nederlands english
» Affaires sociales » Documentation de fond » L’éducation pour lutter contre l’exclusion sociale

L’éducation pour lutter contre l’exclusion sociale

L’exclusion financière est un des aspects de l’exclusion sociale et de la pauvreté. Comprendre ses causes, c’est déjà trouver des solutions.

Tout d’abord, un chiffre éloquent : 16 pc. C’est la proportion de la population européenne qui vit sous le seuil de pauvreté. Ce constat alarmant est d’autant plus inacceptable que l’exclusion sociale qu’engendre bien souvent la pauvreté constitue, pour les personnes concernées, un déni de leurs droits fondamentaux.


On le sait, la pauvreté est multidimensionnelle. Elle doit donc être analysée sous ses différents aspects, afin d’apporter des propositions de solutions cohérentes et efficaces.
L’exclusion financière représente l’un des aspects de la pauvreté et de l’exclusion sociale. Il est en effet devenu indispensable d’avoir accès aux services financiers pour participer pleinement à la vie économique et sociale de nos sociétés. Sans compte bancaire, il est par exemple difficile de trouver un emploi car les salaires sont presque toujours payés par virement bancaire. Et il est impossible de faire des achats sur Internet.


Quelques chiffres à nouveaux : dans les pays de l’Europe des 15 (les pays ayant adhéré à l’Union avant 2004), 10 pc des personnes de plus de 18 ans ne disposaient d’aucun compte bancaire en 2003. Cette proportion atteint les 47 pc dans les pays de l’Europe des 10 (les pays ayant adhéré à l’Union en 2004).


Les causes de cette exclusion financières sont diverses. Coût des services financiers trop élevé, complexité de l’offre, manque d’information, manque de confiance en l’institution financière ou encore problèmes d’accessibilité sont autant de freins à l’inclusion financière.


Face à ces différents constats, le développement d’initiatives en matière d’éducation du consommateur peut représenter une piste de solution. Bien entendu, les initiatives prises dans ce domaine devraient venir en complément d’un cadre réglementaire, européen et national, qui consacrerait l’accès de chacun à un compte bancaire de base.


Un certain nombre de pays européens, dont la Belgique, ont mis sur pied une série de programmes et de bonnes pratiques en la matière. Leur analyse a permis de mettre en évidence l’intérêt et la nécessité du développement d’une approche selon le cycle de vie, mieux adaptée aux besoins des personnes en fonction de leur âge et de leur situation familiale et professionnelle. Elle a également souligné le fait qu’il faut davantage veiller à ce que ces programmes touchent réellement le public cible. Cela pourra notamment se faire via des partenariats entre ONG, institutions publiques et secteur privé.


Denis Stokkink
, Président, et Lydie Gaudier, Directrice des projets

 

Pour en savoir plus :
- http://ec.europa.eu/internal_market/finservices-retail/inclusion_fr.htm
- http://www.fininc.eu/index,en.html

 

 

 


login
plan du site Mentions légales réalisation : Vertige TEST